ADRESSE

 

11 rue du Poirier au Large

78870 Bailly

 

CONTACT

 

alan.voquang@cais.fr

Tel: 06 88 35 54 06

 

©2019 par Caïs. Sorbets Cocktailisés.

linkedin_blanc.png
  • Caïs Sorbets Cocktailisés

L'eau-de-vie : l'elixir de jouvence !

Updated: Feb 24

Le terme "eau-de-vie" vous évoque très vraisemblablement de l'alcool fort, pur. Mais sauriez-vous aller plus loin dans la définition d'une eau-de-vie ? Eclairage dans cet article.




un nom marqué par l'histoire




En Alsace, on dit "Schnaps". Chez d'autres, on dit "la Gnole" ou "la Goutte". Si cette boisson a plusieurs noms, on retiendra néanmoins celui qui tire son origine du latin : Aqua vitae. C'est à dire "l'Eau de vie".


Ce nom est le dérivé de "l'élixir de longue vie", qui désignait une potion d’immortalité que cherchaient à créer des alchimistes européens à partir du Xe siècle.


Ces élixirs étaient à l'époque déjà produits via une distillation en alambic de fruits ou de vins. S'ils n'offraient pas l'immortalité, ils servaient toutefois de médicaments (puisque leur fort degré d’alcool d'au moins 40 degrés en faisait de bons antiseptiques).


L’aspect médical a ensuite progressivement disparu à partir du XVIIe siècle.






le saviez-vous ?


Vous ne l'aurez peut-être pas parié, mais figurez-vous que le whisky est une eau de vie, au même titre que la vodka, ou le rhum !


Mais alors selon quels critères peut-on estimer qu'un tel alcool appartient à la famille des eaux-de-vie ?


Prenons le contre-pied : pas exemple, le vin et la bière, eux, ne sont pas des eaux-de-vis car ils sont obtenus uniquement par fermentation. L'eau-de-vie requiert pour sa part l'intervention d'une étape supplémentaire : la distillation !


Aujourd’hui, la plus vieille eau-de-vie de France est l’Armagnac, créée au XIVe siècle par distillation de vins blancs secs, en Gascogne.


Il existe différents types d'eaux-de-vie, en voici quelques exemples :

- Le whisky (moût de maïs, blé ou orge)

- La vodka (blé ou pomme de terre)

- Le rhum (canne à sucre)

- La tequila et le mezcal (agave)

- Le gin (orge, seigle, maïs, baies de genévrier)

- Le kirsch (cerise)

- (...)


Le saké, en revanche, n'est pas une eau-de-vie mais un vin de riz (car il n'y a pas de distillation).


quel procédé de fabrication ?


Comme expliqué plus haut, il y a deux étapes indispensables à la fabrication d'une eau-de-vie : la macération (ou fermentation) et la distillation.


1/ fermentation ou Macération


Fermentation :

Les fruits sont broyés et mis au repos dans une cuve. Les levures contenues naturellement dans le fruit vont transformer le sucre (du fruit) en alcool. Ainsi, plus un fruit contiendra de sucre, plus il produira d’alcool.


Macération :

Certains fruits et baies ont une teneur en sucre trop faible, ce qui empêche un bonne fermentation naturelle : la production d'alcool est mise à mal. C’est le cas pour la baie de genièvre par exemple, qui sert à produire le Gin. Ainsi, ces fruits sont mis à macérer dans une eau de vie. Lentement, les arômes naturels du fruit vont se lier à l’eau-de-vie avant d’être extraits par la distillation.


2/ Distillation


La préparation est placée dans un alambic en cuivre. Le processus est simple : l'alambic est chauffé jusqu'à ce qu'on atteigne la température d'ébullition de l'alcool (78,5°).

L'eau contenue dans la préparation ne s'évapore pas, car sa température d'ébullition (qui est plus élevée : 100°) n'est pas atteinte. Ainsi, l'alcool et les arômes contenus dans la préparation s'évaporent puis passent dans un tuyau très froid. Le choc de température transforme le gaz en liquide qui coule dans un récipient prévu à cet effet : on récupère alors l'eau-de-vie à un degré d'alcool très pur.






Après ces différentes étapes, l’eau de vie peut être vieillie dans des cuves.


L’eau de vie se conserve toujours au sec, même si la bouteille est entamée. Avec de bonnes conditions, une eau de vie peut être gardée plusieurs mois ou années.






COMMENT BOIRE L'EAU DE VIE ?





Autrefois, nous l'avons vu, l’eau de vie était consommée comme un médicament (même pour les enfants !).


Aujourd'hui, on apprécie cette boisson pour son goût, et non plus pour ses effets thérapeutiques.


Généralement, on sert l’eau de vie comme digestif après un repas dans un verre à digestif. L’eau de vie se déguste plutôt très froide (sortie quelques instants auparavant du congélateur) dans un verre à digestif.



et en cocktail ?





L’eau de vie s’utilise également pour la confection des cocktails et de certains apéritifs.


Vous l'aurez compris : si le gin, la vodka, le whisky ou encore le rhum sont des eaux-de-vie, alors l'eau-de vie a une place prépondérante dans la création des cocktails !








Pour découvrir les eaux-de-vie contenues dans les sorbets cocktailisés Caïs, rendez-vous sur notre page SORBETS où sont indiquées toutes nos recettes !

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.